Logo du gouvernement du Québec

Quoi de neuf?

Laval s’unit aux autres grandes villes et au gouvernement du Québec pour publier ses données ouvertes

La Ville de Laval se joint à Montréal, Québec, Sherbrooke, Gatineau et au gouvernement du Québec pour lancer ce matin le portail commun des données ouvertes, accessible au www.donneesquebec.ca.

Ce nouveau portail rassemble les données ouvertes de plusieurs organisations publiques et en facilite ainsi l’accès. Le site Internet propose également des outils pour extraire et analyser les données.

« Nous posons aujourd’hui un geste important en faveur d’une administration transparente. Laval devient une Ville de plus en plus ouverte et suit la voie des villes intelligentes. Plus qu’un geste de transparence, ceci contribue à améliorer la vie des Lavallois, puisque les données désormais accessibles permettent entre autres aux initiés de concevoir des applications utiles aux citoyens », se réjouit Virginie Dufour, membre du comité exécutif, conseillère municipale du quartier de Sainte-Rose et responsable des dossiers en technologies de l’information à la Ville de Laval.

 

Les données ouvertes à Laval

Laval emboîte rapidement le pas dans le mouvement des données ouvertes et dévoilera plusieurs nouveaux jeux de données cette année.

La Ville de Laval s’est engagée dans la voie des données ouvertes en décembre dernier, en adoptant sa politique de données ouvertes et en publiant 14 premiers jeux de données. Ces jeux de données couvrent les chantiers routiers, la g​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​éolocalisation des adresses, les lieux municipaux, ​​​​​​​​​​​​​​​les accidents de la route, le plan de zonage et les résultats de divers sondages. Parmi ceux-ci, mentionnons par exemple les données concernant les chantiers routiers. Une fois téléchargées au format brut, celles-ci pourront servir à des analyses, au développement d’applications web ou mobiles utiles aux citoyens ou encore à des recherches.

 

À propos des données ouvertes

Les données ouvertes sont des informations détenues par les organisations et qui sont rendues disponibles à tous. Ces données doivent être librement accessibles en ligne et réutilisables gratuitement par les citoyens, les développeurs informatiques, les chercheurs ou les journalistes.

Le public est invité à soumettre ses suggestions de données à libérer à donneesouvertes@laval.ca.