Logo du gouvernement du Québec

Quoi de neuf?

Filtrer l'actualité

HackQC 2020, des équipes matures et des projets innovants!

Le quatrième HackQC a eu lieu à Rimouski, du 6 au 8 mars, sur le thème « interaction numérique avec le citoyen ». Les participants avaient à développer un projet à partir de jeux de données ouvertes diffusées par le portail de Données Québec et pouvaient s’inspirer des lanceurs d’idées.

Voyez les projets, les gagnants et les photos sur le site HackQC.ca.

Le premier prix a été remporté par l’équipe Novo, pour son application web Nov’eau. Des bornes intelligentes conçues par l’équipe transmettent à l’application des données via la technologie LTEm. L’application fournit ensuite aux citoyens l’évolution en temps réel du niveau d’eau (flaque) des zones inondées sur une carte. Nov’eau permet aussi aux citoyens de rapporter des incidents liés à l’inondation comme des routes brisées ou encore faire des demandes d’assistance. De plus, un volet tableau de bord permet aux municipalités la gestion des crises ainsi que la possibilité de diffuser des alertes par SMS.

Données utilisées par l’équipe Nov’eau :

Le deuxième prix a été gagné par MONA. Cette solution mobile offre une approche ludique (chasse au trésor et collection personnelle) pour la découverte de l’art public et des lieux culturels. L’utilisateur part à la découverte des œuvres d’art, prend des photos avec son appareil mobile et fait des commentaires. Cette approche donne aux utilisateurs une expérience personnelle lors de la découverte de chacune des œuvres, favorisant ainsi un apprentissage par expérience plutôt qu’une transmission d’informations. Comme les données collectées par l’application sont rendues disponibles pour des recherches, MONA remporte aussi la bourse offerte par le Mouvement des accélérateurs d’innovation du Québec pour la valorisation des données.

Données utilisées par l’équipe Mona :

Le troisième prix a été gagné par SportCity. Cette application mobile permet aux amateurs de sports d’avoir la géolocalisation des infrastructures sportives extérieures ainsi que les informations sur les ligues et tournois sportifs d’une ville. Elle offre aussi la possibilité à ces utilisateurs de faire des commentaires sur l’état des infrastructures. Les données collectées permettent un échange en temps réel entre les utilisateurs et la ville.

Données utilisées par l’équipe Sportcity :

Il sera aussi possible d’intégrer les données ouvertes disponibles des villes de Rimouski, Longueuil, Laval, Gatineau et Québec

Nous remercions la Ville de Rimouski et Québec Numérique d’avoir organisé une excellente compétition.

Félicitations aux gagnants et à tous les participants !

À l’année prochaine!