Logo du gouvernement du Québec

Standards établis dans le cadre de HackQC

Les partenaires de Données Québec présentent HackQC, un rendez-vous annuel pour innover. Lors de la première compétition, la ville de Sherbrooke accueille 150 participantes et participants pour concevoir une application du 10 au 12 mars 2017.

C’est une consultation citoyenne réalisée par les professeurs et les étudiants de l’Université de Sherbrooke qui a permis de démontrer que 40 % des préoccupations de la population concernent le transport. Ainsi, le thème de cette première version de HackQC : Le transport alternatif et la mixité des transports.

Les défis proposés pour le HackQC :

  • favoriser le transport actif et collectif
  • informer les gens sur la congestion routière
  • informer le public sur les emplacements de stationnement

Les données

Afin de repérer les données pertinentes, il est possible d’utiliser le mot-clé HackQC17.

Les jeux suivants ont été ciblés pour offrir aux participantes et participants des données semblables d’une ville à l’autre et pour favoriser la pérennité des applications développées.

  • Les pistes cyclables
  • Les bornes de stationnement
  • Les infrastructures piétonnes
  • Le transport en commun

Les standards

Dans le cadre de cette compétition, les partenaires ont travaillé à établir des standards pour les données. Les standards adoptés sont implantés de façon progressive. Pour certaines villes, une période transitoire s’avère nécessaire afin d’opérer le changement. En attendant, afin d’assurer la pérennité d’une application, il est recommandé d’utiliser un jeu de données standardisé dans tout travail fait avec les données du portail.

Aussi, une table de concordance est mise à la disposition des participantes et participants pour une bonne utilisation des données.

Pistes cyclables

Ce jeu de données est défini par un ensemble d’attributs dont certains sont obligatoires, mais plusieurs optionnels. Ainsi, le diffuseur peut envisager, après une première publication, d’enrichir l’information rendue accessible.

Standard  Description
IdRte ID Adresses Québec
Longueur Longueur du segment, en mètres, sans décimale
TopResCyc (optionnel) Identité toponymique du réseau cyclable.
TypeRevt (optionnel) Code identifiant le type de revêtement de la voie cyclable, où:

A = asphalte
B = bois
C = béton
G = gravier
P = criblure de pierre
X = autre

TypeVoieCyc (optionnel) Code identifiant le type de voie cyclable, où:

1 = chaussée désignée (circulation sur la même voie que les véhicules)
2 = accotement asphalté (en milieu rural)
3 = bande cyclable (en milieu urbain)
4 = piste cyclable sur rue (réseau urbain)
5 = piste cyclable en site propre
6 = piste cyclable sur trottoir
7 = sentier polyvalent
T = traversier

LargCyc (optionnel) Largeur, en mètre, de la voie cyclable
GEOM (optionnel) Longitude, latitude (WGS84)

Bornes de stationnement

Ce jeu de données est défini par un ensemble d’attributs dont certains sont obligatoires, mais plusieurs optionnels. Ainsi, le diffuseur peut envisager, après une première publication, d’enrichir l’information rendue accessible.

Standard  Description
GEOM  Coordonnées de géopositionnement (latitude & longitude).
ID  Identifiant de la borne de stationnement.
No  Numéro de la borne de stationnement.
Duree (otionnel)  Durée maximale
Tarif (optionnel)  Tarif horaire

Infrastructures piétonnes

Ce jeu de données est défini par un ensemble d’attributs dont certains sont obligatoires, mais plusieurs optionnels. Ainsi, le diffuseur peut envisager, après une première publication, d’enrichir l’information rendue accessible.

Standard Description
ID Identifiant
Longueur Longueur du segment, en mètres, sans décimale
Type (optionnel) 1- Trottoir
2- Passage piéton
3- Passage piéton hors rue
4- Sentier pédestre
5- Sentier polyvalent
GEOM (optionnel)  Longitude, latitude (WGS84)

Transport en commun – GTFS

Un standard existant et largement répandu est utilisé par la grande majorité des partenaires du portail Données Québec. L’adoption de ce standard représente aussi un arrimage pertinent avec la réalité mondiale du transport en commun. Les diffuseurs ne l’utilisant pas encore sont en démarche pour le faire.

Les données sont codées dans plusieurs fichiers, dont :

  • agency.txt, qui regroupe les informations sur le service de transport (compagnies de transport, nom des réseaux)
  • calendar.txt et calendar_dates.txt, qui contiennent le calendrier de circulation
  • routes.txt, qui présente le nom et la direction des routes (d’une origine vers une destination)
  • stops.txt, qui liste tous les points d’arrêt et qui propose d’éventuelles informations
  • trips.txt, qui détaille les déplacements, sous la forme d’une table de liaison entre les services (agency.txt), les routes et les calendriers de circulation (calendar.txt et calendar_dates.txt)
  • stops_times.txt, qui présente les horaires des parcours aux points d’arrêt
  • transfers.txt, qui présente les correspondances entre plusieurs points d’arrêt
  • shapes.txt, qui permet le tracé d’une route sur une carte
  • frequencies.txt, qui indique le temps entre deux déplacements d’un parcours (pour ceux qui n’ont pas d’horaire fixe aux points d’arrêts)

Le standard définit également les mises à jour en temps réel (fichier.pb) :

  • Trip updates : retards, annulations et changements de route
  • Service alerts : arrêts, évènements imprévus et effets sur une route ou sur le réseau entier
  • Vehicle positions : information sur les véhicules, incluant leur localisation et le niveau de congestion