Écotones riverains issus du LiDAR

Le lien : Accéder au répertoire de données est disponible à la section Fiches descriptives du jeu de données ; Informations complémentaires.

La Direction des inventaires forestiers du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a commencé, en 2020, la production de couches vectorielles d’écotones riverains. Ce type de couche est produit à partir d’une série d’outils géomatiques qui utilisent le modèle de hauteur de canopée (MHC) et l’indice d’humidité topographique (TWI) produits à partir du LiDAR aérien, ainsi que des données provenant de la carte écoforestière du Québec méridional. L’élaboration des outils et leur paramétrage ont été réalisés en collaboration avec le laboratoire d’hydrologie forestière de l’Université Laval.

La couche ainsi produite vise à délimiter les écotones riverains qui se définissent comme « une zone de transition entre le milieu aquatique et la forêt, caractérisée par la végétation muscinale, herbacée ou arbustive des milieux humides et comportant parfois quelques arbres épars ».

La couche produite délimite la zone où un changement de hauteurs d’arbres important est observé sur le MHC LiDAR. Toutefois, dans le cas où un déboisement, un champ agricole ou une perturbation naturelle sont adjacents à un plan d’eau, aucun changement de hauteurs d’arbres n’est observé. Dans ces cas, l’outil utilise plutôt les données d’accumulation d’eau potentielle de l’indice d’humidité topographique (TWI), ainsi que des données provenant de la carte écoforestière, pour délimiter les écotones riverains. Par contre, l’outil ne permet pas de filtrer l’ensemble de ces cas d’exception et on trouve ainsi dans la couche quelques « faux écotones riverains ». Par exemple, des terrains déboisés le long d’un plan d’eau peuvent parfois être inclus dans la couche d’écotones.

Avant d’utiliser ces données, il est donc recommandé de prévoir des travaux de validation par photo-interprétation ou au moyen de visites sur le terrain. Il faut également noter que les données d’écotones servent d’abord à appuyer des mandats forestiers comme la délimitation des zones tampons le long des cours d’eau. Il ne s’agit donc pas de contours de milieux humides au sens de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques.

Données et ressources (12)

Fiche descriptive du jeu de données

Organisation Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
Catégories Environnement, ressources naturelles et énergie
Étiquettes Cartographie
DIF
Forêts
Hydrographie
Hydrologie
Milieu aquatique
Milieux humides
Relief
Terrain
lidar
Écotones riverains
Licence Attribution (CC-BY 4.0)
Responsable Secteur des forêts - Direction des inventaires forestiers (DIF)
Courriel services.clientele@mffp.gouv.qc.ca
Fréquence de mise à jour Non planifié
Couverture géographique Autre
Couverture temporelle
Informations complémentaires

Métadonnées:

Format : Vectoriel au format ESRI File Geodatabase (.gdb);

Surface de référence géodésique : Ellipsoïde GRS 80

Système de référence géodésique : NAD 83

Projection : Conique conforme de Lambert du Québec

Outil de production : QGIS 3.10.1, ArcMap 10.6.1, WhiteboxTools 1.3.1, SAGA 7.2.0 x64

Logiciels pour visualiser les données : ArcMap, QGIS ou autres systèmes d’information géographique

Accédez au répertoire des données

Source (URL) http://mffp.gouv.qc.ca/les-forets/inventaire-ecoforestier/
Respect des lignes directrices 100.0%
Dernière modification (métadonnées ou ressources) 2021-11-25 15:28 EST
Diffusion initiale 2021-11-18 08:48 EST
Identifiant dbb4b96d-62a9-4fb3-a62b-0b27a6b8ce5d