Indices de défavorisation

Le ministère de l'Éducation (MEQ) calcule annuellement deux indices de défavorisation pour les 69 commissions scolaires linguistiques soit :

  • l'Indice de milieu socio-économique (IMSE), qui est constitué de la proportion des familles avec enfants dont la mère n'a pas de diplôme, certificat ou grade (ce qui représente les deux tiers du poids de l'indice) et de la proportion de ménages dont les parents n'étaient pas à l'emploi durant la semaine de référence du recensement canadien (ce qui représente le tiers du poids de l'indice).

  • l'Indice du seuil de faible revenu (SFR) correspond à la proportion des familles avec enfants dont le revenu est situé près ou sous le seuil de faible revenu. Le seuil de faible revenu est défini comme le niveau de revenu selon lequel on estime que les familles consacrent 20% de plus que la moyenne générale à la nourriture, au logement et à l'habillement. Il fournit une information qui sert à estimer la proportion des familles dont les revenus peuvent être considérés comme faibles, en tenant compte de la taille de la famille et du milieu de résidence (région rurale, petite région urbaine, grande agglomération, etc.).

Pour l’année scolaire 2019-2020, les données socio-économiques utilisées sont extraites du recensement canadien de 2016 et portent sur la situation des familles québécoises ayant au moins un enfant âgé de 0 à 18 ans. Selon leur position géographique, ces familles sont rassemblées dans l’une des 3 680 unités de peuplement établies par le Ministère. Les indices annuels des écoles sont regroupés en rang décile afin de situer la place relative de l’école parmi l’ensemble des écoles publiques, et ce, pour l’enseignement primaire et secondaire.

À noter que les écoles peuvent regrouper plus d’un bâtiment scolaire, qu’aucun indice n’est calculé pour les commissions scolaires à statut particulier (crie, Kativik et du Littoral) et que seules les écoles de 30 élèves et plus sont retenues (sans entente MEES-MSSS).

Pour l’année scolaire 2019-2020, 697 écoles primaires et 196 écoles secondaires se retrouvent dans les déciles 8, 9 ou 10 d’après l’indice IMSE et composent le groupe des écoles dites en milieu plus défavorisé. Ces écoles accueillent respectivement un total de 155 685 et 99 727 élèves ce qui représente 30 % de l’effectif du réseau public pour chacun de ces deux ordres d’enseignement.

Données et ressources (10)

Fiche descriptive du jeu de données

Organisation Ministère de l'Éducation et Ministère de l'Enseignement supérieur
Catégories Éducation et recherche
Étiquettes Faible revenu
IMSE
SFR
Unité de peuplement
Licence Attribution (CC-BY 4.0)
Responsable Direction générale des statistiques, de la recherche et de la géomatique
Courriel infostat@education.gouv.qc.ca
Fréquence de mise à jour Annuel
Couverture géographique Tout le Québec
Couverture temporelle
Informations complémentaires
Source (URL) http://www.education.gouv.qc.ca/references/indicateurs-et-statistiques/indices-de-defavorisation/
Respect des lignes directrices 100.0%
Dernière modification (métadonnées ou ressources) 2020-11-17 15:07 EST
Diffusion initiale 2020-04-22 10:28 EDT
Identifiant 004de02c-19f1-4da0-9af8-33f893e41972