Passer directement au contenu
Logo du gouvernement du Québec

L’indice de défavorisation a été conçu à la fin des années 1990 dans le but de mesurer la défavorisation des Québécois à petite échelle géographique. Il sert à des fins de recherche sur les inégalités sociales de santé et de suivi de leurs tendances, d’élaboration de politiques et de programmes, d’allocation des ressources et d’évaluation des services. Il est composé d’une dimension matérielle et d’une dimension sociale qu’il est possible d’analyser séparément ou de manière combinée. L’indice regroupe six indicateurs, tous issus du recensement de 2011 et calculés sur la base des aires de diffusion (AD).

Le fichier comprend les versions nationale (province de Québec), régionale (régions sociosanitaires (RSS)) et locale (réseaux territoriaux de services (RTS), réseaux locaux de services (RLS) et centres locaux de services communautaires (CLSC)) de l’indice de défavorisation. Dans les cas où une aire de diffusion (AD) se trouve à cheval sur deux territoires (dans les versions par RTS, RLS et CLSC du fichier), c’est l’AD avec la proportion de la population la plus importante qui détermine quel RTS, RLS ou CLSC est retenu afin d’avoir une seule valeur d’indice de défavorisation par AD pour la cartographie. L’ensemble des résultats par AD sont disponibles dans la table d’équivalence sur le site Web de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Pour plus d’informations sur l’indice de défavorisation, vous pouvez consulter L'indice de défavorisation matérielle et sociale : en bref.

L’indice de défavorisation a été conçu à la fin des années 1990 dans le but de mesurer la défavorisation des Québécois à petite échelle géographique. Il sert à des fins de recherche sur les inégalités sociales de santé et de suivi de leurs tendances, d’élaboration de politiques et de programmes, d’allocation des ressources et d’évaluation des services. Il est composé d’une dimension matérielle et d’une dimension sociale qu’il est possible d’analyser séparément ou de manière combinée. L’indice regroupe six indicateurs, tous issus du recensement de 2011 et calculés sur la base des aires de diffusion (AD).

Le fichier comprend les versions nationale (province de Québec), régionale (régions sociosanitaires (RSS)) et locale (réseaux territoriaux de services (RTS), réseaux locaux de services (RLS) et centres locaux de services communautaires (CLSC)) de l’indice de défavorisation. Dans les cas où une aire de diffusion (AD) se trouve à cheval sur deux territoires (dans les versions par RTS, RLS et CLSC du fichier), c’est l’AD avec la proportion de la population la plus importante qui détermine quel RTS, RLS ou CLSC est retenu afin d’avoir une seule valeur d’indice de défavorisation par AD pour la cartographie. L’ensemble des résultats par AD sont disponibles dans la table d’équivalence sur le site Web de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Pour plus d’informations sur l’indice de défavorisation, vous pouvez consulter L'indice de défavorisation matérielle et sociale : en bref.

L’indice de défavorisation a été conçu à la fin des années 1990 dans le but de mesurer la défavorisation des Québécois à petite échelle géographique. Il sert à des fins de recherche sur les inégalités sociales de santé et de suivi de leurs tendances, d’élaboration de politiques et de programmes, d’allocation des ressources et d’évaluation des services. Il est composé d’une dimension matérielle et d’une dimension sociale qu’il est possible d’analyser séparément ou de manière combinée. L’indice regroupe six indicateurs, tous issus du recensement de 2011 et calculés sur la base des aires de diffusion (AD).

Le fichier comprend les versions nationale (province de Québec), régionale (régions sociosanitaires (RSS)) et locale (réseaux territoriaux de services (RTS), réseaux locaux de services (RLS) et centres locaux de services communautaires (CLSC)) de l’indice de défavorisation. Dans les cas où une aire de diffusion (AD) se trouve à cheval sur deux territoires (dans les versions par RTS, RLS et CLSC du fichier), c’est l’AD avec la proportion de la population la plus importante qui détermine quel RTS, RLS ou CLSC est retenu afin d’avoir une seule valeur d’indice de défavorisation par AD pour la cartographie. L’ensemble des résultats par AD sont disponibles dans la table d’équivalence sur le site Web de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Pour plus d’informations sur l’indice de défavorisation, vous pouvez consulter L'indice de défavorisation matérielle et sociale : en bref.

Données et ressources additionnelles (8)

Carte Interactive

Données

GeoJSON
Indice de défavorisation 2011
Indice de défavorisation matérielle, sociale et regroupée par aire de diffusion
SHP
Indice de défavorisation 2011
Indice de défavorisation matérielle, sociale et regroupée par aire de diffusion

Documentation

Montrer plus de données et ressources additionnelles Montrer moins de données et ressources additionnelles




Fiche descriptive du jeu

Champ Valeur
Organisation Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)
Catégories Politiques sociales , Santé ,
Mots-Clés AD , Aire , CLSC , Combiné , Diffusion , Dimension , Défavorisation , Indice , Matérielle , Nationale , Provinciale , Publique , Quintile , RLS , RSS , RTS , Santé , Sociale ,
Responsable INSPQ, Bureau d’information et d’études en santé des populations (BIESP)
Courriel geomatique[a]inspq.qc.ca
Fréquence de mise à jour Quinquennal
Couverture géographique Tout le Québec
Couverture temporelle 2011
Informations complémentaires

Pour obtenir des détails supplémentaires sur l’indice de défavorisation (méthodologie, utilisation, versions), consultez:

Source (URL) https://www.inspq.qc.ca/santescope/indice-de-defavorisation
Respect des lignes directrices 100.0%
Mise à jour 2019-09-09 13:19 UTC
Diffusion initiale 2019-08-29 17:24 UTC
Identifiant d5ebdffc-77e9-44b5-9fdf-b90d144f69eb

Responsabilité

Les diffuseurs ne peuvent garantir l'exactitude, la précision ou l'intégralité des données mises à votre disposition sur ce site.