Passer directement au contenu
Logo du gouvernement du Québec

Historique (publique) d'embâcles répertoriés au MSP

Cette couche de données provient des renseignements consignés à la Direction des opérations du ministère de la Sécurité publique (MSP) lors de redoux hivernaux ou d'inondation printanière. La compilation a été effectuée à partir de documents numériques, papiers, rapports d'événement ou rapports de situation. La base de données contient également des observations terrain réalisées par des intervenants municipaux regroupés en comités de surveillance de rivière. Ces comités sont mis en place et coordonnés par les directions régionales du MSP.

L’observation terrain est une prise de données qualitatives ou quantitatives sur l’état de la rivière à un moment précis. Le niveau de la rivière peut, lorsque la situation s'applique, être mesuré à l’aide d’une échelle limnimétrique ou évalué à l’aide d’un repère géographique de même que sa tendance (à la hausse, stable ou à la baisse). Des informations générales caractérisant le couvert de glace peuvent également être consignées par l'observateur.

Les informations de la base de données sont conformes au profil canadien du protocole d’alerte commun (PC-PAC). Le PC-PAC est un ensemble de règles et de valeurs contrôlées qui permettent d’appuyer la traduction et la composition d’un message pour faciliter son envoi par différents moyens et à partir de différentes sources.

Les formats du PC-PAC utilisés sont les suivants :

DEGRÉ DE SÉVÉRITÉ Le niveau de gravité de l’événement en fonction de l’atteinte à la vie de personnes ou de dommages à la propriété. Le degré de sévérité d'observations sur des événement passés peut donc être estimé à partir des conséquences qui ont été consignées au moment des événements. Pour les observations terrain des comités de rivière, le degré de sévérité est généralement estimé directement par l'observateur. Les définitions sont les suivantes: Extrême : menace extraordinaire à la vie ou à la propriété. Importante : menace importante à la vie ou à la propriété. Modérée : menace possible à la vie ou à la propriété. Mineure : menace faible ou non existante à la vie ou à la propriété. Inconnue : gravité inconnu.

URGENCE Le niveau d’urgence est déterminé en fonction des mesures réactives qui doivent être prises face à la situation en cours. Les définitions sont les suivantes: Immédiate : une mesure réactive doit être prise immédiatement. Prévue : une mesure réactive doit être prise bientôt (dans la prochaine heure). Future : une mesure réactive doit être prise dans un avenir rapproché. Passée : une mesure réactive n’est plus nécessaire. Inconnue : urgence inconnue.

ÉTAT L’état concerne le contexte de l’observation, réel ou simulé. Actuel : information sur un événement ou une situation réel.

But : Obtenir un portrait global de la situation concernant les problématiques d’inondation par embâcle afin d’estimer le risque d’inondation le long de tronçons de rivières sujettes à cette problématique. Localiser géographiquement les embâcles répertoriés sur les cours d’eau du Québec. Caractériser chaque cas répertorié selon le niveau de sévérité tel que défini dans le protocole d’alerte commun PC-CAP.

Organisation

Ministère de la Sécurité publique

Consulter toutes les données de Ministère de la Sécurité publique

Consulter l'accueil de Gouvernement du Québec

Catégories

Mots-Clés

Responsabilité

Les diffuseurs ne peuvent garantir l'exactitude, la précision ou l'intégralité des données mises à votre disposition sur ce site. »

Cette couche de données provient des renseignements consignés à la Direction des opérations du ministère de la Sécurité publique (MSP) lors de redoux hivernaux ou d'inondation printanière. La compilation a été effectuée à partir de documents numériques, papiers, rapports d'événement ou rapports de situation. La base de données contient également des observations terrain réalisées par des intervenants municipaux regroupés en comités de surveillance de rivière. Ces comités sont mis en place et coordonnés par les directions régionales du MSP.

L’observation terrain est une prise de données qualitatives ou quantitatives sur l’état de la rivière à un moment précis. Le niveau de la rivière peut, lorsque la situation s'applique, être mesuré à l’aide d’une échelle limnimétrique ou évalué à l’aide d’un repère géographique de même que sa tendance (à la hausse, stable ou à la baisse). Des informations générales caractérisant le couvert de glace peuvent également être consignées par l'observateur.

Les informations de la base de données sont conformes au profil canadien du protocole d’alerte commun (PC-PAC). Le PC-PAC est un ensemble de règles et de valeurs contrôlées qui permettent d’appuyer la traduction et la composition d’un message pour faciliter son envoi par différents moyens et à partir de différentes sources.

Les formats du PC-PAC utilisés sont les suivants :

DEGRÉ DE SÉVÉRITÉ Le niveau de gravité de l’événement en fonction de l’atteinte à la vie de personnes ou de dommages à la propriété. Le degré de sévérité d'observations sur des événement passés peut donc être estimé à partir des conséquences qui ont été consignées au moment des événements. Pour les observations terrain des comités de rivière, le degré de sévérité est généralement estimé directement par l'observateur. Les définitions sont les suivantes: Extrême : menace extraordinaire à la vie ou à la propriété. Importante : menace importante à la vie ou à la propriété. Modérée : menace possible à la vie ou à la propriété. Mineure : menace faible ou non existante à la vie ou à la propriété. Inconnue : gravité inconnu.

URGENCE Le niveau d’urgence est déterminé en fonction des mesures réactives qui doivent être prises face à la situation en cours. Les définitions sont les suivantes: Immédiate : une mesure réactive doit être prise immédiatement. Prévue : une mesure réactive doit être prise bientôt (dans la prochaine heure). Future : une mesure réactive doit être prise dans un avenir rapproché. Passée : une mesure réactive n’est plus nécessaire. Inconnue : urgence inconnue.

ÉTAT L’état concerne le contexte de l’observation, réel ou simulé. Actuel : information sur un événement ou une situation réel.

But : Obtenir un portrait global de la situation concernant les problématiques d’inondation par embâcle afin d’estimer le risque d’inondation le long de tronçons de rivières sujettes à cette problématique. Localiser géographiquement les embâcles répertoriés sur les cours d’eau du Québec. Caractériser chaque cas répertorié selon le niveau de sévérité tel que défini dans le protocole d’alerte commun PC-CAP.

Données et ressources additionnelles (5)

Licence Creative Commons - Attribution 4.0 [Open Data]

Fiche descriptive du jeu

Champ Valeur
Responsable Ministère de la Sécurité publique, Direction des opérations
Courriel cog[a]msp.gouv.qc.ca
Fréquence de mise à jour Irrégulier
Couverture géographique Tout le Québec
Couverture temporelle
Informations complémentaires
Source (URL)
Mise à jour 2017-01-26 19:42 UTC
Diffusion initiale 2015-10-19 00:00 UTC
Identifiant 16b5e6bf-3fb6-4d4d-a87d-c79b7bfe8d9d